La mosquée Al-Sahaba de Sharm El-Sheikh

La mosquée Al-Sahaba de Sharm El-Sheikh, située dans l’ancien marché commercial à l’entrée de la ville de Sharm El-Sheikh, dans la province du Sinaï Sud, est considérée comme la mosquée la plus importante construite en Egypte au cours de la décennie. C’est la deuxième plus grande de Sharm El Sheikh, après la mosquée Al-Mostafa. Elle a été construite par l’armée égyptienne dans un style architectural ottoman. L’architecte égyptien Fouad Tawfeek Hafez était le responsable de la conception. La mosquée a été inaugurée en mars 2017 en présence du Grand Mufti, Shawky Allam, et du gouverneur du Sud-Sinaï, le général Khaled Fouda.

Histoire de construction de la mosquée Al-Sahaba

La mosquée El Sahaba est une très bonne représentation de l’architecture islamique dans la nouvelle ère. Elle a été construite entre mer et montagne sur une superficie de 3 000 mètres carrés, et est ornée de deux minarets de 76 mètres de long et de nombreux dômes. Le toit s’élève à 36 mètres de haut. Elle peut accueillir jusqu’à 3 000 fidèles.
La première pierre de la mosquée a été posée en janvier 2011, mais les travaux de construction ont été suspendus pendant les événements de la révolution. Les travaux ont repris plus tard en avril de la même année et ont été achevées en 2017.

La mosquée Al-Sahaba de Sharm El-Sheikh, a ouvert ses portes au grand public le 24 mars 2017. Le coût total de la construction est d’environ 30 millions de livres égyptiennes, dont 10 millions de livres égyptiennes sont issues des dons.

Caractéristiques architecturaux

La mosquée Al-Sahaba de Sharm El-Sheikh, comporte trois étages communicants, chacun comprenant une section de prière pour les hommes et un service culturel et social. Au deuxième étage, une zone de 250 mètres carrés est dédiée aux femmes. Au rez-de-chaussée, une salle a été aménagée pour permettre aux femmes non musulmanes qui souhaitent visiter la mosquée de l’intérieur de s’habiller à l’islam. Au centre, une fontaine a été construite en face de la fontaine andalouse adjacente au bâtiment de la mosquée.

L’architecture extérieure de la mosquée comprend des éléments architecturaux représentant plusieurs civilisations, notamment islamique, chrétienne, indienne et ottomane. Sur un des côtés de la mosquée faisant face à l’entrée de la place se trouvent deux colonnes couvertes d’inscriptions décoratives, une copie originale des colonnes de l’édifice du Vatican dans la capitale italienne Rome.

Ce chef-d’œuvre architectural de style ottoman dispose d’un centre culturel islamique mondial et d’une bibliothèque religieuse culturelle en plusieurs langues. Deux imams parlant couramment l’anglais et le français sont responsables de la mosquée et du centre culturel. Il y en a trente-six salles de bains et une zone de service accessibles à tous les visiteurs.