Palais Bahia au Maroc: Un bijou architectural !

Vous projetez de passer un séjour au Maroc ? Avec le type de voyage organisé Maroc, vous serez informé de tous ce que vous attendez là-bas. Le palais Bahia, qui signifie « le beau » en arabe, est l’un des œuvres architecturales à voir absolument. C’est l’un des sites historiques les mieux préservés et certainement les plus imposants de Marrakech.

Il a été construit à la fin du XIXe siècle (entre 1866 et 1867) par Si Moussa, grand vizir du sultan, ancien esclave qui a gravi les échelons, et devait être le palais le plus impressionnant de tous les temps. S’étendant sur huit hectares au milieu de la médina de Marrakech, ce vaste palais compte 150 chambres, dont une section de harem située juste à côté de la cour d’honneur ensoleillée.

Histoire d’un palace pas comme les autres

Construit à l’origine pour l’usage personnel de Si Moussa, le palais bahia a été occupé peu de temps après par son fils Bou Ahmed qui a pris le contrôle complet de l’État entre 1894 et 1900.

C’est sous le règne de Bou Ahmed que l’éclat du palais fut vraiment rehaussé par l’ajout de jardins luxuriants et du petit riad entourant les jardins privés.
La décoration allant du sol au plafond a été commencée par le grand vizir Si Moussa dans les années 1860 et embellie de 1894 à 1900 par le vizir Abou Bou Ahmed.

En 1908, le charme du palais attira le seigneur de guerre Pasha Glaoui, qui le revendiqua comme un lieu propice à recevoir des invités français. À leur tour, ils ont été tellement impressionnés qu’ils ont mis à la porte leur hôte en 1911, en installant le général résident du protectorat à sa place.

Aujourd’hui, le palais abrite un musée historique incontournable ouvert au public. Bien que seulement une partie des huit hectares et des 150 salles du palais soit ouverte au public, de nombreuses friandises ornementales restent visibles.

Architecture du palais Bahia

Le palais abrite des salles de conseil dotées d’impressionnantes cheminées en zellig, de sols et de cèdres peints, d’un grand riad entouré d’agrumes et de la cour d’honneur construite sous le pouvoir de Si Moussa. Les salons du petit riad et du grand riad accueillent une marqueterie complexe et des plafonds en zouak, tandis que la vaste et grande cour ornée de jaunes et bleus mène à la chambre d’honneur, dotée d’un spectaculaire plafond de cèdre.

Le harem offre des intérieurs encore plus éblouissants avec des panneaux originaux en soie tissée, des vitraux et des plafonds peints en bouquet de roses.

Le palais Bahia était également la résidence de Bou Ahmed, de ses quatre femmes et de plusieurs concubines. Les cheminées et les sols carrelés de zellig, les vitraux colorés créent des motifs colorés dans le soleil de l’après-midi.

Le bois de cèdre magnifiquement peint et sculpté ne représente d’une des caractéristiques intéressantes de l’appartement de sa femme Lalla Zinab. Après la mort du vizir, beaucoup de gens, y compris ses épouses, ont pris toutes les œuvres d’art et tous les meubles du palais pour décorer leurs propres palais.
Le palais est ouvert tous les jours de 9h à 16h, sauf pendant les fêtes religieuses.