Le Site Archéologique Pergé, Antalya Turquie

Les Ruine de Pergé, sont à juste 22km d’Antalya, Pergé est l’un des sites les plus intéressant du côté Sud de la Turquie, elle était fondée vers 1000 avant ‘’Jésus Christ’’ après la guerre de Troie par des colons grecs sur une hauteur près du fleuve Kestros (aujourd’hui Aksu çayi), bordé de terre en pente douce, arables et fertiles.
Pergé passa sous la domination Lydienne au 7ème siècle avant ‘’Jésus Christ’’, puis Perse (546 avant ‘’Jésus Christ’’). Quand à ‘’Alexandre le Grand’’, il arriva en Pamphylie au 4ème siècle, les Pergéens se soumirent à lui sans combat, Pergé passa alors sou la domination séleucides (223-187 avant ‘’Jésus Christ’’) et plus tard au royaume de Pergame. En 133 avant J.C, les Romains s’emparèrent de Pergé.
La ville se couvrit de beaux monuments et embellie sous la domination des Romains. Les Apôtres Paul et Barnabé, au cours des voyages, leurs apostoliques y prêchèrent le christianisme. La ville gréco-romaine prospéra et fut le siège d’un évêché au début de la période byzantine soit au 4ème siècle.
Voyage-Antalya

Pour ceux qui souhaite visiter le ‘’Site Archéologique de Pergé’’, vous découvrirez avant d’enter aux Ruines du Perge ‘’le théâtre et le stade’’, les Ruines de la ville elle-même sont à moins d’1 km.
Une idée sur les Vestiges Archéologiques :
Le Stade : c’est le plus grand stade d’Asie mineur, en forme de cheval, d’une dimension de 334m de long pour 34m de large, 12 000 personnes pouvaient y assister aux courses de chars. Les sections voûtées sans doute abritaient des boutiques.
Le Théâtre : un Théâtre Gréco-romain qui a été construit au 2ème siècle qui comptait 15 000 places assises. Sur le mur de scène, une série de reliefs représentant le dieu de ‘’fleuve Cestrus’’ et la naissance prématurée de ‘’Dionysos’’, le dieu de théâtre et du vin en sortant de la cuisse de son père, Zeus. L’orchestra avait été entourée par le parapet pour protéger les spectateurs. La Cavea dépasse le demi-cercle.
Les Enceintes et Porte de Ville : les murailles de la ville sont d’époque hellénistique et romaine. Deux tours de 12 mètres de hauteur sont encore visibles à l’entrée du site, l’entrée romaine dispose d’un arc de triomphe en son centre.
La Fontaine : une fontaine monumentale nymphée, dédiée à l’empereur ‘’Septime Sévère’’, se trouve près de l’entrée. Certaine statues et sculptures sont exposées au musée d’Antalya.
Les Thermes : les Thermes du 2ème siècle se dressent derrière le propylée. Ils comportent diverses salles habillées de statues et une cour bordée de colonne et de bas-reliefs.
Agora : elle se trouve à l’est de l’entrée et de la porte hellénique et remonte au 2ème siècle. Derrière les piliers qui la bordent se trouvaient les boutiques, les sols étaient revêtus de mosaïque. Tout cela a bien disparu avec le temps et aujourd’hui, on voit essentiellement les colonnes qui bordent l’Agora, dont la plupart ont été restaurées et donnent une bonne idée de la dimension du lieu.
La Voie à Colonnes : une longue voie ornée de colonnes traversait la ville du Nord au Sud, en passant sous l’arc de triomphe de ‘’Démétrius Apollonos’’, cette longue voie était bordée de piliers. Un aqueduc passe au centre de la voie qui apportait l’eau à la cité.
La Fontaine Monumentale : la voie à colonnes se termine par une Fontaine Monumentale ‘’Nymphée d’Hadrien’’, située au pied de l’acropole, qui alimentait l’aqueduc de la voie d’où dans la partie centrale est représenté le dieu du fleuve ‘’Kestros’’ en position allongé.
Les Basiliques : le Site présente le reste de deux Basiliques, l’une qui date du 5ème siècle et une seconde qui date du 6ème siècle.
La Nécropole : elle est située en dehors de la cité et se compose de constructions funéraires de diverses architectures.

Voir aussi: Voyage organisé à Istanbul en Turquie
Voyage organisé Antalya