Tipaza, guide touristique d’Algérie

La wilaya de Tipaza, est une wilaya d’Algérie partiellement berbérophone située à 68 km à l’ouest de la capitale Alger dont le chef-lieu est Tipaza.

Tipaza est à l’origine une fondation punique en Afrique du Nord. Comme toutes les villes du bassin méditerranéen, Tipasa est devenue romaine, dans la province romaine de Maurétanie césarienne, puis chrétienne.

Comme de nombreuses villes algériennes, Tipaza se situe sur la côte. Elle est dotée de belles plages, cernée de reliefs comme à Chenoua et Dahra qui donnent un paysage particulier et d’un intérêt touristique.

Les habitants de la montagne et de la côte ouest au-delà de Tipaza sont berbérophones, employant un dialecte d’origine zénéte proche du chaoui et du rifain, le berbère était autrefois parlé sur tout le territoire de la wilaya.

Le site archéologique de Tipaza contient divers vestiges, dont les restes d’une basilique, d’un cimetière, de thermes et d’un amphithéâtre. Le site archéologique est assez éclatée et les ruines difficilement lisibles, ceci est dû au fait que tout n’a pas été dégagé et qu’une bonne partie de la ville est encore sous les sédiments.
Tipaza, voyage en Algérie

Les ruines de Tipaza:
En 146 avant JC, Rome annexe le Maghreb, appelé Maurétanie alors. Pendant la période romaine, la cité évolue avec une architecture plus marquée. La ville se pare d’une muraille pour la protéger. A la fin du 1er siècle, la ville est à son apogée. La muraille sera détruite par la suite par les Vandales en l’An 430. Puis, à l’ère chrétienne, le port continue à attirer les marchands et voyageurs. Cette période laissera à la ville, une basilique dont il ne reste que quelques vestiges.

La cité romaine de Tipaza est un site classé patrimoine mondial de l’UNESCO (une pancarte nous le rappelle dés l’entrée ) , ce site touristique et culturel est par contre quasiment laissé en espace libre à la déambulation des visiteurs.

En l’état actuel, les ruines se présentent en deux grands ensembles. Le premier, situé en dehors des murs, à l’entrée de la ville actuelle, à droite de la route qui vient d’Alger, correspond à une grande nécropole avec la basilique funéraire de Sainte Salsa. Le second, c’est le parc archéologique, situé à la sortie ouest de la ville moderne, qui regroupe la majorité des monuments mis au jour.
Voir aussi: Voyage organisé en Algérie

Les ruines de Tipaza, voyage en Algérie